Nouvelles
WP_Post Object
(
    [ID] => 507
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2015-01-28 18:43:32
    [post_date_gmt] => 2015-01-28 18:43:32
    [post_content] => 
Au Québec, environ 105 600 personnes âgées de plus de 65 ans sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. À Montréal seulement, cela représente plus de 30 000 familles. Deux spécialistes de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), soit les Drs Alain Robillard et Céline Chayer, neurologues spécialisés en cognition, pilotent une recherche clinique internationale de phase III. L’objectif de cette recherche est de déterminer l’impact d’un traitement pour prévenir l’accumulation de la protéine bêta-amyloïde dans le cerveau, qui semble être la principale cause de la maladie d’Alzheimer. Le traitement s’effectue au moyen d'un vaccin, dont la cible est l'amyloïde qui se dépose et s'accumule dans le cerveau des patients causant ainsi des dommages aux cellules nerveuses.
Cette étude est effectuée auprès de personnes, âgées de 50 à 90 ans, atteintes de problème de pertes de mémoire ou de raisonnement causés par un déficit cognitif léger ou la maladie d’Alzheimer légère. « À ce jour, il est impossible de guérir la maladie d’Alzheimer. L’étude que nous effectuons actuellement est riche en espoir pour les gens qui en sont atteints et leurs proches. Au terme de cette recherche, nous serons en mesure de savoir s’il est possible ou non d’arrêter, ou du moins de ralentir l’apparition de la maladie, » explique le Dr Alain Robillard. « Avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer est en croissance constante. Les recherches effectuées à l’HMR participent aux avancées thérapeutiques qui permettront, nous l’espérons, de découvrir le traitement qui arrêtera la survenue de la maladie d’Alzheimer », mentionne Mme Manon Boily, directrice générale de l’HMR.
Bilan cognitif exhaustif en court séjour : un service fort apprécié En plus de s’engager dans la recherche clinique et épidémiologique, l’équipe de la Clinique de la mémoire de l’HMR, centre affilié à l’Université de Montréal, est l’un des seuls établissements hospitaliers à offrir un bilan cognitif exhaustif en visite de court séjour grâce à la Clinique d’investigation externe de neurologie. En effet, il est possible pour les usagers de faire tous les tests prescrits, et ce, lors d’une seule visite.
«Cette clinique est fort appréciée par les patients, mais aussi par leur accompagnateur, puisqu’ils n’ont à se déplacer qu’une seule fois. De plus, grâce à des plateaux techniques à la fine pointe de la technologie, nous sommes à même de diagnostiquer précocement la maladie d’Alzheimer, mais également de suivre de façon encore plus optimale les patients », affirme la Dre Céline Chayer.
L’HMR est outillé pour répondre aux divers besoins et aux différents stades de la maladie. L’équipe de professionnels a accès à de l’imagerie fonctionnelle cérébrale sophistiquée, qui permet de déceler des régions du cerveau qui sont moins actives dans les endroits, par exemple, qui seront habituellement affectés par la maladie d’Alzheimer plus tard, de même qu’à des tests diagnostics de très haute précision par analyse du liquide cérébro-spinal nous permettant de déceler des substances qui témoigneraient d'un début d'activité de la maladie.
Notons également que la Clinique de la mémoire de l’HMR peut compter sur une équipe interdisciplinaire composée d’une gérontopsychiatre, d’une neuropsychologue et de personnel infirmier et de soutien.
Pour de plus amples renseignements sur l’étude en cours, nous vous invitons à communiquer avec Mme Suzie Gougeon, coordonnatrice de recherche, à la Clinique de recherche neurologique de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont au numéro suivant 514 252 3400, poste 3298. Cliquez ici pour télécharger le communiqué de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (PDF) »
[post_title] => Une recherche qui donne espoir aux patients atteints d'Alzheimer [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => une-recherche-qui-donne-espoir-aux-patients-atteints-dalzheimer [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-10-11 03:30:05 [post_modified_gmt] => 2016-10-11 02:30:05 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://alzheimermvp.com/?post_type=post&p=507 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw )

Une recherche qui donne espoir aux patients atteints d’Alzheimer

28 janvier 2015

Au Québec, environ 105 600 personnes âgées de plus de 65 ans sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. À Montréal seulement, cela représente plus de 30 000 familles. Deux spécialistes de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), soit les Drs Alain Robillard et Céline Chayer, neurologues spécialisés en cognition, pilotent une recherche clinique internationale de phase III. L’objectif de cette recherche est de déterminer l’impact d’un traitement pour prévenir l’accumulation de la protéine bêta-amyloïde dans le cerveau, qui semble être la principale cause de la maladie d’Alzheimer. Le traitement s’effectue au moyen d’un vaccin, dont la cible est l’amyloïde qui se dépose et s’accumule dans le cerveau des patients causant ainsi des dommages aux cellules nerveuses.

Cette étude est effectuée auprès de personnes, âgées de 50 à 90 ans, atteintes de problème de pertes de mémoire ou de raisonnement causés par un déficit cognitif léger ou la maladie d’Alzheimer légère. « À ce jour, il est impossible de guérir la maladie d’Alzheimer. L’étude que nous effectuons actuellement est riche en espoir pour les gens qui en sont atteints et leurs proches. Au terme de cette recherche, nous serons en mesure de savoir s’il est possible ou non d’arrêter, ou du moins de ralentir l’apparition de la maladie, » explique le Dr Alain Robillard.

« Avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer est en croissance constante. Les recherches effectuées à l’HMR participent aux avancées thérapeutiques qui permettront, nous l’espérons, de découvrir le traitement qui arrêtera la survenue de la maladie d’Alzheimer », mentionne Mme Manon Boily, directrice générale de l’HMR.

Bilan cognitif exhaustif en court séjour : un service fort apprécié

En plus de s’engager dans la recherche clinique et épidémiologique, l’équipe de la Clinique de la mémoire de l’HMR, centre affilié à l’Université de Montréal, est l’un des seuls établissements hospitaliers à offrir un bilan cognitif exhaustif en visite de court séjour grâce à la Clinique d’investigation externe de neurologie. En effet, il est possible pour les usagers de faire tous les tests prescrits, et ce, lors d’une seule visite.

«Cette clinique est fort appréciée par les patients, mais aussi par leur accompagnateur, puisqu’ils n’ont à se déplacer qu’une seule fois. De plus, grâce à des plateaux techniques à la fine pointe de la technologie, nous sommes à même de diagnostiquer précocement la maladie d’Alzheimer, mais également de suivre de façon encore plus optimale les patients », affirme la Dre Céline Chayer.

L’HMR est outillé pour répondre aux divers besoins et aux différents stades de la maladie. L’équipe de professionnels a accès à de l’imagerie fonctionnelle cérébrale sophistiquée, qui permet de déceler des régions du cerveau qui sont moins actives dans les endroits, par exemple, qui seront habituellement affectés par la maladie d’Alzheimer plus tard, de même qu’à des tests diagnostics de très haute précision par analyse du liquide cérébro-spinal nous permettant de déceler des substances qui témoigneraient d’un début d’activité de la maladie.

Notons également que la Clinique de la mémoire de l’HMR peut compter sur une équipe interdisciplinaire composée d’une gérontopsychiatre, d’une neuropsychologue et de personnel infirmier et de soutien.

Pour de plus amples renseignements sur l’étude en cours, nous vous invitons à communiquer avec Mme Suzie Gougeon, coordonnatrice de recherche, à la Clinique de recherche neurologique de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont au numéro suivant 514 252 3400, poste 3298.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (PDF) »

À lire aussi

Cartographier le cerveau

29 juillet 2021

Cartographier le cerveau pour mieux cerner l’Alzheimer.  Une entreprise de Sherbrooke spécialisée en neuro-imagerie a développé une nouvelle technologie qui permettrait de mieux cartographier l’évolution de la maladie d’Alzheimer dans…

Lire la suite

Consultation publique sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir

3 juillet 2021

La commission spéciale mise en place par le Gouvernement du Québec pour étudier la possibilité d’élargissement de l’aide médicale à mourir aux personnes inaptes veux vous entendre ! Une consultation publique…

Lire la suite

Saviez-vous qu’un nouveau médicament est en cours d’approbation au Canada ?

10 juin 2021

Le premier nouveau traitement contre la maladie d’Alzheimer depuis vingt ans : Une lueur d’espoir pour les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. La Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer est heureuse…

Lire la suite