Chroniques
WP_Post Object
(
    [ID] => 1767
    [post_author] => 7
    [post_date] => 2017-09-29 00:00:25
    [post_date_gmt] => 2017-09-29 04:00:25
    [post_content] => Le 21 septembre dernier, Journée mondiale de l’Alzheimer, monsieur Louis Bherer, professeur titulaire à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, prononçait devant un parterre d’une centaine de personnes une conférence portant sur l’impact de l’exercice physique sur la santé cérébrale.

Eh bien, bonne nouvelle!

Personne n’a besoin de s’inscrire à un gym haute performance ou de suivre un programme olympien pour rester en forme et préserver ainsi sa santé cognitive.

En fait, il suffit d’établir une routine de vie qui nous convienne et qui tienne compte de nos capacités. Au final, quinze minutes de marche à un rythme suffisamment soutenu (cela veut dire qu’on a de la difficulté à parler), trois fois semaine, peuvent être amplement suffisantes pour bien des gens. Pour d’autres, il s’agira simplement de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ou marcher pour faire ses courses au lieu de prendre la voiture… Ce qui est bon pour le cœur est bon pour le cerveau!

En fait, insiste Louis Bherer, l’enjeu est ailleurs.

L’enjeu, c’est de trouver la motivation nécessaire pour continuer le plus longtemps possible à faire de l’exercice. Penser santé, bien-être, penser image de soi positive, penser longévité… penser à ce qui vous fait plaisir! Il n’est jamais trop tard pour être en santé!

Surtout, n’oubliez pas que l’exercice peut réduire jusqu’à de 32% le risque de développer une démence.

Pour plus d’informations sur les services offerts par notre Société, composez le 450-768-6616 poste 221.
    [post_title] => Bonne nouvelle!
    [post_excerpt] => 
    [post_status] => publish
    [comment_status] => open
    [ping_status] => open
    [post_password] => 
    [post_name] => bonne-nouvelle
    [to_ping] => 
    [pinged] => 
    [post_modified] => 2017-10-20 13:38:14
    [post_modified_gmt] => 2017-10-20 17:38:14
    [post_content_filtered] => 
    [post_parent] => 0
    [guid] => http://alzheimermvp.com/?p=1767
    [menu_order] => 0
    [post_type] => post
    [post_mime_type] => 
    [comment_count] => 0
    [filter] => raw
)

Bonne nouvelle!

29 septembre 2017

Le 21 septembre dernier, Journée mondiale de l’Alzheimer, monsieur Louis Bherer, professeur titulaire à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, prononçait devant un parterre d’une centaine de personnes une conférence portant sur l’impact de l’exercice physique sur la santé cérébrale.

Eh bien, bonne nouvelle!

Personne n’a besoin de s’inscrire à un gym haute performance ou de suivre un programme olympien pour rester en forme et préserver ainsi sa santé cognitive.

En fait, il suffit d’établir une routine de vie qui nous convienne et qui tienne compte de nos capacités. Au final, quinze minutes de marche à un rythme suffisamment soutenu (cela veut dire qu’on a de la difficulté à parler), trois fois semaine, peuvent être amplement suffisantes pour bien des gens. Pour d’autres, il s’agira simplement de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ou marcher pour faire ses courses au lieu de prendre la voiture… Ce qui est bon pour le cœur est bon pour le cerveau!

En fait, insiste Louis Bherer, l’enjeu est ailleurs.

L’enjeu, c’est de trouver la motivation nécessaire pour continuer le plus longtemps possible à faire de l’exercice. Penser santé, bien-être, penser image de soi positive, penser longévité… penser à ce qui vous fait plaisir! Il n’est jamais trop tard pour être en santé!

Surtout, n’oubliez pas que l’exercice peut réduire jusqu’à de 32% le risque de développer une démence.

Pour plus d’informations sur les services offerts par notre Société, composez le 450-768-6616 poste 221.

À lire aussi

Conciliation proche-travail

28 novembre 2017

Depuis deux ans, de plus en plus de jeunes proches-aidants font appel à nos services. Ils ont 35, 40, 50, 55 ans. La très grande majorité d’entre eux occupent un…

Lire la suite

L’espoir de la recherche

30 octobre 2017

Deux écoles de pensée s’affrontent lorsqu’il est question de la maladie d’Alzheimer. Il y a ceux qui, d’un côté, croient qu’on ne peut rien faire pour contrer la maladie. De…

Lire la suite

Apprendre toujours plus

1 septembre 2017

Dans notre précédente chronique, il était question de la difficulté de trouver des informations justes et scientifiques quant à la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies neurocognitives. Cet automne, nous vous…

Lire la suite