Chroniques
WP_Post Object
(
    [ID] => 1725
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2017-07-01 18:31:02
    [post_date_gmt] => 2017-07-01 22:31:02
    [post_content] => Avec l'été qui s'annonce, nous pensons tous aux vacances à venir, à la plage, au camping, aux soirées en famille et entre amis. Enfin venu le temps de souffler et de recharger nos batteries, de faire le plein de vitamines, de dormir un peu plus qu'à l'habitude...!

Les proches qui s'occupent d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou apparentée ont beaucoup de difficulté à prendre un temps d'arrêt. Exit les vacances! Certains finissent même par ne plus voir le moment où ils pourront espérer prendre non pas quelques jours... mais quelques heures pour se reposer.

Voici à quoi ressemble le discours de bien des proches :

"Je veux bien m'absenter, mais s'il arrivait quelque chose à mon conjoint..."

"Bien non, je ne suis pas si fatiguée que ça!"

"Je ne voudrais surtout pas rien imposer à personne..."

Ce discours témoigne bien souvent de l'état d'épuisement des proches qui se sentent coupables (à l'avance!) de prendre soin d'eux-mêmes.

Famille, amis, voisins n'hésitez pas à offrir vos services et un peu de temps. Préparer quelques repas à l'avance, tisser un réseau social solide autour du proche que vous connaissez... Il n,y a pas de petits gestes.

Chacun a droit à des vacances!

Pour plus d'informations sur les services offerts par notre Société, composez le 450 768-6616 poste 221.

Par Bernard Chassé, conseiller aux familles
    [post_title] => C'est le temps des vacances
    [post_excerpt] => 
    [post_status] => publish
    [comment_status] => open
    [ping_status] => open
    [post_password] => 
    [post_name] => cest-temps-vacances
    [to_ping] => 
    [pinged] => 
    [post_modified] => 2017-07-25 18:46:48
    [post_modified_gmt] => 2017-07-25 22:46:48
    [post_content_filtered] => 
    [post_parent] => 0
    [guid] => http://alzheimermvp.com/?p=1725
    [menu_order] => 0
    [post_type] => post
    [post_mime_type] => 
    [comment_count] => 0
    [filter] => raw
)

C’est le temps des vacances

1 juillet 2017

Avec l’été qui s’annonce, nous pensons tous aux vacances à venir, à la plage, au camping, aux soirées en famille et entre amis. Enfin venu le temps de souffler et de recharger nos batteries, de faire le plein de vitamines, de dormir un peu plus qu’à l’habitude…!

Les proches qui s’occupent d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou apparentée ont beaucoup de difficulté à prendre un temps d’arrêt. Exit les vacances! Certains finissent même par ne plus voir le moment où ils pourront espérer prendre non pas quelques jours… mais quelques heures pour se reposer.

Voici à quoi ressemble le discours de bien des proches :

« Je veux bien m’absenter, mais s’il arrivait quelque chose à mon conjoint… »

« Bien non, je ne suis pas si fatiguée que ça! »

« Je ne voudrais surtout pas rien imposer à personne… »

Ce discours témoigne bien souvent de l’état d’épuisement des proches qui se sentent coupables (à l’avance!) de prendre soin d’eux-mêmes.

Famille, amis, voisins n’hésitez pas à offrir vos services et un peu de temps. Préparer quelques repas à l’avance, tisser un réseau social solide autour du proche que vous connaissez… Il n,y a pas de petits gestes.

Chacun a droit à des vacances!

Pour plus d’informations sur les services offerts par notre Société, composez le 450 768-6616 poste 221.

Par Bernard Chassé, conseiller aux familles

À lire aussi

Bonne nouvelle!

29 septembre 2017

Le 21 septembre dernier, Journée mondiale de l’Alzheimer, monsieur Louis Bherer, professeur titulaire à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, prononçait devant un parterre d’une centaine de personnes…

Lire la suite

Apprendre toujours plus

1 septembre 2017

Dans notre précédente chronique, il était question de la difficulté de trouver des informations justes et scientifiques quant à la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies neurocognitives. Cet automne, nous vous…

Lire la suite

Où chercher?

1 août 2017

Il ne se passe pas un mois, parfois même une semaine, pour voir apparaître dans les journaux et sur le Web les résultats prometteurs d’une nouvelle recherche sur la maladie…

Lire la suite